Image 1
Interview | Baptiste Valette

Baptiste Valette, le nouveau numéro 1 de l’AS Nancy Lorraine. Passé par Montpellier, Saint Etienne, L’Excelsior Virton en Belgique puis le Nîmes Olympique, Baptiste a signé un contrat de trois ans avec l’AS Nancy Lorraine début Juillet.

Tu as officiellement signé début juillet à l’ASNL, comment s’est passée ton arrivée à Nancy ?

Mon arrivée a été un peu retardée par la décision de la DNCG mais sinon à part ça, ça s’est très bien passé. J’ai retrouvé le groupe en stage à Molsheim en Alsace ; il y était déjà depuis 3-4 jours. L’intégration s’est super bien passée avec tout le groupe durant le stage.

Tu te plais à Nancy ?

Oui je m’y plais beaucoup, le club est très structuré, on sent que c’est un club qui a un passé au plus haut niveau en France. Avec le staff et les joueurs qu’il y a, je ne peux pas faire mieux : je me sens vraiment bien. La ville en elle-même je commence à la découvrir et j’apprécie beaucoup.

Qu’est-ce que tu apprécies ?

La place Stanislas, les petits restaurants, les Rives de Meurthe (sympa pour se promener), la Pépinière, etc… J’ai hâte de bien découvrir la ville dans ses moindres recoins.

Comment les dirigeants ont fait pour te convaincre d’attendre la décision de la DNCG sereinement ?

Ils n’ont pas vraiment eu à me convaincre. D’ailleurs ils m’avaient contacté avant que le souci de la DNCG ne se pose, ils avaient pris contact pendant les vacances. J’avais rapidement eu le coach au téléphone et son discours m’a beaucoup, beaucoup, plu ; du coup j’étais prêt à attendre. De toute façon ma signature a mis un peu de temps à se faire au début par rapport à Nîmes qui devait me libérer de ma dernière année de contrat. Puis après s’est rajoutée la décision de la DNCG ce qui a augmenté le délai avant que je n’arrive. Mais de toute façon j’avais donné ma parole au club sur le fait que je signerai ici et je suis bien content que la DNCG soit passée et que ce soit fait avec Nancy.

Qu’est-ce que tu pensais de l’ASNL avant de venir ?

C’est un club emblématique, qui a de belles années en Ligue 1, un club qui a toujours évolué dans les divisions pro de notre pays et qui a un beau passé et j’espère un bel avenir. J’avais une grande envie de pouvoir intégrer un club comme Nancy.

Comment se passent les entraînements avec Genna ? (NDLR : Gennaro Bracigliano a été nommé entraîneur des gardiens de l’équipe professionnelle cette saison)

Ça se passe super bien, on avait déjà discuté avant même que je signe, et le discours passait très bien, je pense qu’on avait déjà eu un bon petit feeling au téléphone. Il est à l’écoute de tout ce que je peux lui demander et proposer et moi je suis à l’écoute aussi. C’est quelqu’un qui a eu une très belle carrière et je pense qu’aujourd’hui il peut m’apporter beaucoup. Ma relation avec lui est vraiment très agréable et c’est un plaisir de pouvoir bosser au quotidien avec lui.

Le 1er match de championnat a eu lieu avant-hier ; à Picot qui plus est. Quelles ont été tes impressions ?

Avant-hier le match était un peu frustrant : pour une première à la maison on aurait aimé offrir une victoire aux supporters. Les 20 premières minutes ont été difficiles, on manquait peut-être de rythme ensemble, on était loin des Orléanais. Ils ont pu jouer leur jeu et avoir une occasion assez franche en début de match et après on s’est bien repris et on a montré un beau visage. On a été costauds défensivement et il n’a pas manqué grand-chose pour marquer. Aujourd’hui avec l’arrivée de nombreux nouveaux joueurs on va créer des automatismes, je ne me fais pas de souci pour la suite.

Concernant les supporters et le stade, c’était très agréable, l’ambiance et les supporters nous ont galvanisés. On a besoin de ça cette année pour faire une belle saison.

L’ambiance a fait que c’était un bon moment passé au stade. La pelouse c’est un régal, sa qualité va nous aider à produire du beau jeu.

En match amical j’ai pu remarquer que tu communiquais énormément avec tes coéquipiers ; tu es plutôt un meneur sur le terrain et dans les vestiaires ?

Sur le terrain oui, c’est important par rapport à mon poste de bien guider ma défense. J’ai l’habitude de beaucoup parler pendant les matchs. Après dans les vestiaires je ne prends pas souvent la parole ; il y a un capitaine et c’est à lui de plus parler par rapport à d’autres joueurs mais ça m’arrive de parler dans les vestiaires pour encourager, mettre ma petite touche pour motiver les troupes. Mais je suis plus « commandant » sur le terrain.

Comment tu te prépares avant un match ?

Dans le vestiaire j’aime bien préparer mes affaires, écouter un peu de musique, regarder des vidéos de tout et n’importe quoi et je joue à la coinche (c’est comme une belote) sur mon téléphone.

Avec qui tu t’entends le mieux dans le vestiaire ?

J’ai créé pas mal d’affinités avec beaucoup de joueurs, après bien sûr je m’entends très bien avec Hervé Libohy et Martin Sourzac car on s’est fréquentés à Nîmes donc c’est beaucoup plus facile. Mais d’autres affinités vont se creuser avec le temps, ça ne fait pas énormément de temps qu’on se connait encore.

Et c’est qui le clown du groupe ?

Il y en a deux : Amine Bassi et Edmond Akichi, ce sont des blagueurs.

C’est quoi le meilleur et le pire souvenir de ta carrière ?

Meilleur souvenir : la montée avec Nîmes il y a 2 ans, année exceptionnelle où on fait une très belle saison. C’est ma saison de référence.
Mon pire souvenir c’est un accident de bus en sélection (EDF -16ans), en Turquie : je me suis fracturé des vertèbres.


Si tu avais dû faire un autre métier que footballeur pro, ça aurait été quoi ?

J’aimais beaucoup tout ce qui touchait au domaine médical donc ostéo, ou kiné. J’aurais aimé faire ce genre de métier.

Qu’est-ce que tu aimes dans la vie en dehors du foot ?

J’aime passer des moments avec mon fils, ma femme, me balader. Je suis quand même branché très sport, j’aime bien jouer au tennis, dès qu’il y a un peu de compétition ça me plaît bien. J’aime beaucoup les jeux de société aussi, les jeux de cartes.

Le bonus… Son équipe préférée : Arsenal ; Le joueur qu’il admire le plus : Hugo Lloris


Merci beaucoup pour tes réponses et ton temps Baptiste ! Je te souhaite une excellente saison et au plaisir de t’interviewer de nouveau à l’avenir ! Allez Nancy !

© Juliette Schang


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

Michaël Chrétien : « Gérer un club, ce n'est pas juste ramener 2-3 joueurs au mercato. »

Michaël Chrétien revient aujourd'hui sur la gestion de l'ASNL depuis la vente du club au NCC.

Interview - Benoît Pedretti

Benoît Pedretti est arrivé à la fin de son interim à la tête de l'équipe première. Retour avec lui sur ces derniers mois.

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !