Image 1
FCR vs ASNL (2-3) | Les Nancéiens n'ont pas (encore) envie de partir en vacances !

© Crédit Photo MAXPP


  Le film du match


L’avant match
Après leur victoire encourageante contre Martigues lundi soir, les Nancéiens enchaînent avec une autre bonne équipe de ce championnat : le FC Rouen. Les Normands ont aussi validé leur maintien et se présentent avec un collectif fort et une solidité impressionnante à domicile, avec seulement deux petites défaites à Diochon. L’ambiance festive mise par les supporters des deux clubs, qui fêtent leurs 20 ans d’amitié, promet du spectacle sur le terrain.


Première mi-temps
Les fumigènes et les torches sont allumés en parcage et du côté des Rouen Fans, le Kop Lenoble y va aussi de son animation avec des drapeaux blancs et rouges, les Rouennais ont bien préparé leur coup en tribunes, comme sur le terrain. Dès le coup d’envoi, ils partent à l’abordage et passent par les côtés. Ils ne sont pas perturbés par la courte interruption, le temps d’apprécier le spectacle pyrotechnique des ultras rouennais. Bouzamoucha déboule sur le côté droit et trouve Ouadah sur un centre précis à mi-hauteur qui n’a qu’à pousser le ballon dans les filets nancéiens. Sourzac est trop court sur une sortie difficile, et la défense centrale n’a pas su prendre Ouadah correctement, les Diables Rouges démarrent la rencontre de la meilleure des manières. (4’) Ils profitent aussi d’une entame à côté de la plaque des hommes de Pablo Correa. C’est par Josselin Gromat et Lamine Cissé que la révolte lorraine passe. De plus en plus à l’aise dans le jeu, les deux attaquants malmènent la défense rouennaise et commencent à trouver des décalages. A la demi-heure de jeu, Lamine Cissé profite d’un superbe jeu dos au but de Cheikh Touré pour servir Gromat à l’entrée de la surface. Pas attaqué, il a tout le temps d’ajuster Axel Maraval pour égaliser d’une belle frappe croisée. (32’) Nancy revient, mais ce n’est pas fini ! Mazou-Sacko manque d’abord la balle du 2-1 en enlevant trop sa frappe (36’), puis Cissé et Gromat jouent mal une contre-attaque qui aurait pu être dévastatrice (39’). Les Nancéiens poussent avec la ferme intention de rentrer aux vestiaires avec un avantage. Ce sera chose faite juste avant la mi-temps. Cissé et Gromat échangent les rôles et l’ancien Caladois se mue en passeur pour son jeune partenaire qui décoche une frappe imparable dans la lucarne en angle fermé. (45+2’) Malgré un début de match poussif, les Nancéiens ont su être très efficaces et marquer deux buts en trois tirs.



Seconde mi-temps

Un break de Nancy ou une réaction rouennaise ? Le mystère qui planait au-dessus de Diochon reste entier à l’entame de cette seconde période. Le kop Lenoble n’a pas oublié notre défunt président en affichant une banderole “RIP Holveck soutien à Nancy” à la symbolique 52e minute. M. Leprodhomme s’est illustré par son imprécision sur une action qui semblait être un clair pénalty. Une frappe rouennaise semble être déviée de la main par Prince Mendy, mais l’arbitre ne bronche pas. (57’) Il distribue des cartons à Bezzekhami et à l’entraîneur du FCR, pour contestation, sous la bronca de Diochon. Dans la foulée, Nancy profite de la confusion pour faire le break. Sur une action qui est allée de gauche à droite, de Tayot à Delos qui, par une remise de la tête, trouve Mazou-Sacko. A l’entrée de la surface, il ne se fait pas prier pour gratifier le parcage d’une belle frappe au premier poteau. (64’) Alors qu’ils semblaient avoir fait le plus dur, les Nancéiens vont un peu perdre le contrôle du match. Sous les coups de butoir rouennais, Nancy reste solide avec un Martin Sourzac encore impeccable. (82’) Ils rompront sur une faute dans la surface de Delos qui fait un petit croche-pied. L’arbitre désigne le point de pénalty, que Sahloune transforme. (87’) Les Rouennais auraient même pu égaliser sans un sauvetage héroïque de Bussmann qui repousse le danger. (89’) Sur un dernier coup-franc, Maraval monte, mais Nancy se dégage et l’arbitre sort les Nancéiens du supplice qu’ils ont vécu lors des dernières minutes. Nancy se donne le droit d’y croire, et rien que ça, ça se savoure !



Le coup de  de FansOfNancy


Notre coup de cœur va à la performance aboutie de notre joyau, Derek Mazou-Sacko. Le milieu prêté par Troyes a véritablement éclos hier soir. Si ses prestations étaient intéressantes jusqu’ici, son but vient valider son investissement depuis son arrivée. Sécurisé par Diaby, il a pu se projeter et apporter le danger en compagnie des deux dynamiteurs en les personnes de Lamine Cissé et Josselin Gromat qui auraient également mérité notre coup de cœur.


 Ce qu'on aimerait voir au prochain match


  • Une meilleure entame : Forcément, on peut regretter notre entame de match timorée avec des Rouennais qui nous ont cueillis dès le début. Nancy était en mode diesel hier, et on espère que cela ne sera pas le cas contre Le Mans, qui ne se laissera pas prier pour nous punir. 
  • Plus de gestion en fin de match : Après le troisième but, les Rouge et Blanc se sont arrêtés de jouer et n’ont pas su gérer le match. En cette fin de saison, il faudra mieux gérer les temps faibles pour ne pas s’exposer à des remontées qui pourraient coûter cher.


Le chiffre


17

Depuis que Pablo Correa s’est installé sur le banc nancéien, son équipe n’est jamas restée muette. Elle a inscrit au moins un but sur ses 17 derniers matchs, quel pied !


Le tweet du match



 La réaction du coach


P.Correa : « Rouen n’avait pas beaucoup perdu ici, on le savait. Je suis content parce que malgré le maintien on ne s’est pas présenté comme si on était en vacances. C’est intéressant de se créer autant d’occasions. On est dans la lignée de l’image de Nancy qui marque à chaque fois. Mais je leur ai dit que ce n’était pas assez parce que je savais que Rouen allait pousser. On a fait exprès de miser sur la vivacité, la pluie a aidé à faire ce jeu. Physiquement, Rouen a souffert et ça, ça m’intéresse. Forcément ils sont touchés psychologiquement mais il y a aussi ce parcours en Coupe qu'ils sont en train de probablement payer. Moi je ne rentre pas sur le débat de la récupération si on a joué lundi. On est pro, on doit être capable de jouer à un niveau d’exigence élevé et les joueurs l’ont fait. On va travailler pour gagner contre Le Mans et ne pas se projeter à quatre matchs. Mais le parcours est formidable et c’est une histoire de victoires aussi. A nous de bien se préparer pour être présents vendredi ! »


 Et le prochain match ?


Nancy reçoit Le Mans, nouvelle étape sur le chemin de l’espoir. Le coach lorrain l’a rappelé hier, interdit de se projeter sur une montée alors qu’on n’a même pas encore battu Le Mans. Devant un Picot bouillant, on imagine bien que les Nancéiens seront au rendez-vous pour poursuivre leur série d’invincibilité à domicile qui dure depuis le 29 septembre 2023.


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

ASNL vs LBC (1-3) | Il y a du boulot !

32ème journée et deuxième défaite consécutive à Picot malgré un public extraordinaire encore une fois...

Un exploit « à la nancéienne »

Retrouvez dès à présent un résumé de la victoire en demi finale de nos U18R1 qui vont porter les couleurs de l'ASNL au stade Pierre Mauroy face à l'OM.

USAMSM vs ASNL (0-3) | Ça valait le coup d’attendre !

Retour sur la 32 journée de championnat de National 1 qui a vu s'opposer l'US Avranches et l'AS Nancy Lorraine.

1 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !

Derniers articles

Articles populaires