Image 1
ASNL vs GOAL FC (2-2) | Un petit point pour l'homme, un grand pas vers le maintien !

© Crédit Photo Mateo Photographie


  Le film du match


L’avant match
Après un match nul plus qu’encourageant face au leader du championnat, l’ASNL reçoit Goal FC, 17e du championnat, dans sa forteresse Marcel Picot. Pour son onze de départ, Pablo Correa privilégie une défense à 4 et redonne toute sa confiance à Bouabdeli et Nonnenmacher, tous deux titulaires une nouvelle fois après leur bonne performance de la semaine passée.


Première mi-temps
Le coup d’envoi est donné, et ce que l’on peut très rapidement observer est que l’objectif maintien ne tétanise absolument pas les joueurs dans un début de match d’une belle intensité, de par et d’autre. Bien pressés, les joueurs adverses finissent par commettre des erreurs. Sur une passe en retrait vers Philippon, Touré s’intercale et remporte avec sang-froid son duel avec le gardien ! (07’) Nancy prend déjà l’avantage, et semble bien déterminé à l’accentuer. C’est d’ailleurs chose faite quelques minutes plus tard, Philippon manque sa relance (sous le pressing étouffant des Nancéiens), Bouabdeli met en exergue sa science du placement pour envoyer une mine dans les filets adverses ! (19’). Nancy fait déjà le break et punit la moindre largesse ce soir. Malgré quelques belles percées de Calodat sur le flanc gauche, les joueurs de Goal Fc ne parviennent pas à inquiéter une ASNL en maîtrise. Juste avant la mi-temps, Nangis glisse un ballon à Touré, seul dans la surface. Sa frappe enroulée est détournée par les gants de Philippon (45’).

C’est la mi-temps. Nancy semble surnager face à son adversaire du soir, et domine à toutes les lignes. Pas encore à l’abris, les Nancéiens doivent rapidement planter le troisième pion pour définitivement sceller le maintien.


Seconde mi-temps

Le coup d’envoi de la seconde période est donné avec un nouveau système de jeu pour Goal Fc, avec du sang frais et des idées neuves dans une pluie de changements. Une réaction salvatrice pour les adversaires du soir qui se remettent bien trop rapidement sur les rails. Sur un centre côté gauche, Socka catapulte le ballon au fond des filets de Sourzac (50’). Métamorphosés, les joueurs du Goal Fc font mal à des Nancéiens trop attentistes et suffisants. Calodat, excellent depuis le début de la rencontre, enroule sa frappe, détournée sur le poteau par le portier de l’ASNL (58’). Ça chauffe, ça chauffe, et ça finit même par brûler ! Calodat encore crochète dans la surface et enroule parfaitement son ballon, Goal FC égalise (65’). Portés par leur élan, les joueurs adverses déroulent et par ailleurs roulent sur un Nancy fébrile et sonné. Sourzac doit s’y reprendre à deux fois pour stopper les ballons du chaos (71’). Poussés par leur public, les Nancéiens parviennent à se ressaisir, malheureusement trop tardivement. Touré récupère le ballon dans la surface et tente une frappe en pivot sortie in extremis (84’). Sur le coup-franc de la dernière chance, un joueur adverse remet le ballon au point de penalty, Mendy catapulte un missile dans les filets adverses (90’). Picot exulte, mais l’arbitre lève son drapeau… pour un hors jeu très litigieux et discutable…

Nancy partage le point du nul avec frustration face au Goal FC ! Valeureux, les adversaires du soir ont su se relever et ne sont pas passés loin de faire plier cet ASNL, mathématiquement pas encore maintenu.


Le coup de  de FansOfNancy


Notre coup de cœur va à deux joueurs : Maxime Nonnenmacher et Martin Sourzac ! Le premier, titulaire une seconde fois, a proposé une première période de haute volée en ratissant et distribuant tous les ballons. Maître de l’entrejeu, on a apprécié son envie avant de se faire court-circuiter - comme le reste de l’équipe - en seconde période. Le second, toujours aussi précieux, à multiplier les arrêts pour retarder l’inévitable. Grand artisan de ce point du nul, le gardien de l’ASNL est toujours aussi impérial.


On aurait préféré


  • Valider le maintien sans plus attendre. C’est un point important, mais qui ne permet pas de valider mathématiquement le maintien, situé entre 42 et 43 points. À domicile, ce match avait déjà des saveurs de fête tant la rencontre promettait d’être savoureuse. Il faudra encore patienter un petit peu pour nos Nancéiens.
  • Rendre une copie pleine. C’est le grand symptôme de cet ASNL, qui, soulignons-le, est bien plus performant qu’en début de saison, mais ne parvient pas encore à rendre une copie pleine. Une première mi-temps de très bon standing, puis c’est la panne. Un besoin de consistance sur lequel Pablo va, à n’en point douter, travailler pour la saison prochaine.
  • Savoir une bonne fois pour toute s’il y a hors jeu. C’est frustrant, Mendy allait marquer son premier but (synonyme de maintien) sous les couleurs nancéiennes dans un de ces scénarios qui nous font dire “Bordel, que je l’aime ce sport !”. Sans ralenti ni technologie, il semble alors bien compliqué de se faire un avis tranché sur cette action... c’est malheureusement le lot des championnats non-professionnels.

Le chiffre


3

L’ASNL a partagé le point du nul lors de 3 de ses 4 derniers matchs de championnat. Une statistique trouvée par ASNL Database (abonnez-vous) et qui illustre cette fin de saison où les Nancéiens avancent petit pas par petit pas vers l’objectif maintien.


Le tweet du match



 La réaction des coachs


P.Correa : « On a pris deux buts évitables, aux racines de l’action, parce qu’on a manqué d’agressivité. Quand tu mènes 2-0, je n’invente rien en parlant de l’importance du but qui suit… On est devenu trop crispé, il faut qu’on progresse dans ce domaine-là. Ce match n’aurait pas dû nous échapper. C’est dommage d’avoir laissé passer cette opportunité de boucler le maintien, on va dire. Mais cela fait partie de l’apprentissage et de l’observation sur les joueurs. »


F.Pujo : « On imaginait un gros pressing de Nancy en début de match. Mais je ne sais pas ce qu’on a fait. Il y a eu deux cadeaux de notre part sur les buts nancéiens. Mais à la mi-temps, on s’est servi de ce qu’on avait vécu contre Sochaux mardi en match en retard. On menait 2-0 face aux Sochaliens à la pause, avant de se faire rejoindre en seconde période et de terminer sur un score 2-2. On a aussi profité d’une suffisance involontaire de Nancy au début de la deuxième mi-temps. À 2-1, tout a changé sur le plan psychologique. Malgré tout, l’ASNL a bien fini. Je ne sais pas s’il y a hors jeu à la fin. S’il n’y a pas hors jeu, merci l’arbitre parce que ce n’est pas souvent en notre faveur… »


 Et le prochain match ?


Nancy se déplace sur le terrain de Sochaux. Dans un match électrique, un lundi soir (le foot c’est le week-end !), l’ASNL affronte une équipe inscrite dans une dynamique similaire avec de nombreux matchs nuls. En difficulté à domicile avec une dernière victoire qui remonte au 15 janvier 2024, les Sochaliens encaissent également beaucoup de buts avec 6 buts pris sur les trois derniers matchs.


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

ASNL vs LBC (1-3) | Il y a du boulot !

32ème journée et deuxième défaite consécutive à Picot malgré un public extraordinaire encore une fois...

Un exploit « à la nancéienne »

Retrouvez dès à présent un résumé de la victoire en demi finale de nos U18R1 qui vont porter les couleurs de l'ASNL au stade Pierre Mauroy face à l'OM.

USAMSM vs ASNL (0-3) | Ça valait le coup d’attendre !

Retour sur la 32 journée de championnat de National 1 qui a vu s'opposer l'US Avranches et l'AS Nancy Lorraine.

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !

Derniers articles

Articles populaires