Image 1
LMFC vs ASNL (1-3) I Nancy démarre une série !

© Crédit Photo Pauline CARRÉ / APL / FFF


  Le film du match


L’avant match
Après un premier match et une première victoire de Pablo Correa à domicile, les Nancéiens étaient ce vendredi en terre Mancelle. En difficulté, l’adversaire n’est pas réputé pour son bilan à domicile et son récent jeu, souvent truffé de maladresses. Dans un stade bien garni pour célébrer les fêtes de Noël, Correa compose une équipe sans surprise, au-delà de la titularisation de Cissé et du changement (obligatoire) du buteur avec Touré.

Première mi-temps
Le coup d’envoi est donné pour cette seconde sur le banc de Pablo Correa. Dans ce début de match, Nancy est bien en place et solide collectivement, mais ne propose pas grand chose. Trop maladroits devant, les Nancéiens ne parviennent jamais à inquiéter les Manceaux qui, en retour, ne sont guère plus efficaces. Si vous avez regardé la Ligue des Champions cette semaine, il fallait penser à se mouiller la nuque. La première occasion franche est pour Le Mans. Trop doux derrières, les défenseurs Nancéiens se font surprendre par Aïko et sa vivacité qui s’arrache pour mettre un pointu en poteau rentrant (31’). C’était peut-être un mal pour un bien : attentistes, les Nancéiens avaient besoin d’un électrochoc pour se réveiller. Orgueilleux, l’ASNL prend enfin le jeu à son compte et peut capitaliser sur un Gomel toujours aussi dynamiteur. Dans la surface, le milieu de terrain centre et voit son ballon se faire dévier d’une main adverse particulièrement décollée (41’). L’arbitre ne veut rien savoir, et justifie sa volonté de ne pas siffler par je ne sais quelle absurde raison. Dans la foulée, Cissé réussit un grand pont dans la surface et se fait accrocher grossièrement par un Manceau (45’). L’arbitre ne veut toujours rien savoir, les Nancéiens sont fous de rage, et à juste titre !
Cette première mi-temps, au scénario cruel, pouvait faire mal au mental des joueurs. Avec un arbitre encarté à l’Union Nationale des Aveugles et des Déficients Visuels (UNADEV), l’ASNL va devoir redoubler d’efforts et ne compter que sur soi.

Seconde mi-temps

Entreprenants et revanchards, les Nancéiens entament leur seconde période dans la même dynamique qu’ils ont terminé la précédente. Delos récupère un ballon de Cissé, centre fort et marque le but de l’égalisation dans la cage vide (47’). Remis sur de bons rails, les joueurs dominent petit à petit cette rencontre où leur sang froid et leur justesse semblent être un cran au-dessus des Manceaux. Après une superbe profondeur de Mendy, Gomel se retrouve en 1 contre 1 et décale Touré. L’attaquant allume la lucarne et donne l’avantage à l’ASNL (74’). Cette fois-ci, il faut tenir : un sport où les Nancéiens ne sont pas forcément très réputés. L’occasion chaude intervient sur corner, Yohou place une tête croisée qui tutoie le poteau de Sourzac et fait frissonner le stade (88’). Sur l’action suivante, Carlier prend la profondeur et décale Tayot au milieu de terrain. Le latéral choisit la vitesse et fait la différence avant d’envoyer une frappe croisée imparable (91’). Nancy remporte un deuxième succès de suite. Cette victoire, totalement méritée, met en lumière la prestation globalement aboutie des joueurs. Nancy sort anecdotiquement de la zone rouge, alors Pablo, chapeau !


Le coup de  de FansOfNancy


Notre coup de cœur va au collectif de l’ASNL ! Cette victoire est avant tout le fruit d’une prestation d’équipe particulièrement aboutie. Alors oui, Gomel, Bouriaud, Tayot, Sourzac, Touré, Mendy and co. ont réalisé une très belle prestation, mais il aurait été injuste de n’en souligner qu’une alors que la machine ASNL s’est mise en route d’un seul bloc. Et à Fans of Nancy, on aime pas l’injustice.


On aurait préféré


  • Ne pas avoir besoin d’encaisser un but pour se réveiller. De toutes les versions de Nancy que nous connaissons, toutes ne seraient pas revenues dans ce match. Après trente premières minutes à s’endormir, l’ASNL a commencé à jouer après avoir encaissé un but et essuyé deux fautes évidentes non-sifflées dans la surface.

  • Que l’arbitre consulte d’urgence pour la cataracte. C’est urgent et le sujet est grave. L’équipe de Fans of Nancy pense avant tout à la santé de l’homme, et l’arbitre a vraisemblablement une pathologie inquiétante qui touche ses yeux, flirtant avec la cécité. La finalité nous épargne heureusement les regrets et la colère.


Le chiffre


10

Cela faisait 10 longs mois que l’ASNL n’avait pas remporté deux matchs consécutifs, en février dernier. Cette statistique, offerte par ASNL Database, illustre la belle dynamique dans laquelle s’inscrit l’équipe et peut-être le début de jours moins sombres pour le club.


Le tweet du match



 La réaction des coachs


P.Correa : « J’ai trouvé mon équipe un peu trop attentiste au départ. Paradoxalement, c’est le but inscrit par Le Mans qui nous a libérés. À partir de là, on a commencé à exister. À la pause, j’ai dit à mes joueurs que ce match était loin d’être fini … On a beaucoup parlé dans le vestiaire parce qu’il y avait la déception de ne pas avoir obtenu au moins un penalty mais peut-être, aussi, qu’on méritait d’être mené au vu de notre première période, qu’on ne méritait pas mieux. On a gagné la deuxième mi-temps 3-0. L’égalisation dès le retour des vestiaires nous a fait beaucoup de bien, aussi. En seconde mi-temps, on s’est nettement amélioré dans la sortie du ballon et on a pu se projeter comme on le voulait. Physiquement, on a également eu plus de jus que Le Mans. Tout ça est important pour la confiance. Il n’y a que la victoire qui peut apporter de la confiance, de toute façon. »


R.Ray : « C’est dur de perdre 3-1 à domicile après avoir ouvert le score. Quand je regarde les statistiques du match, je suis frustré parce qu’on a beaucoup tiré au but et qu’on a eu la possession de balle. Mais Nancy s’est montré beaucoup plus réaliste que nous. »


 Et le prochain match ?


Nancy reçoit Avranches le vendredi 15 décembre. À seulement deux petits points devant l’ASNL, les adversaires sortent d’une défaite et plus largement d’une dynamique en dents de scie. Avranches a pourtant du mal à l’extérieur avec une seule victoire acquise sur le terrain de Châteauroux, mais peut compter sur Kérouédan, son joueur phare, second meilleur buteur du championnat avec 8 réalisations en 14 rencontres.


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

DFCO vs ASNL (3-1) | Les blessés ont laissé des séquelles…

22ème journée et défaite qui fait mal au moral pour les Nancéiens à Dijon...

ASNL vs MGCB (4-1) Si tu veux du spectacle, va à Picot !

21ème journée et 6eme victoire en 7 matchs pour nos nancéiens !

CNFC vs ASNL (2-1) I La chasse aux Chamois n’a pas eu lieu !

20ème journée et fin de série pour les nancéiens sous Pablo Correa...

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !

Derniers articles

Articles populaires