Image 1
ASNL vs SB (2-1) I L’ASNL garde la tête froide et regarde vers le haut


Après la débâcle de la semaine dernière en terre berrichonne, et le nul frustrant contre Cholet, l’ASNL retrouve Marcel Picot pour affronter la lanterne rouge du championnat. Bonne dernière, l’équipe de Karim Mokeddem, nouvellement nommé entraîneur, s’avancent en outsiders en Lorraine pour aller chercher possiblement leur première victoire de la saison. De leur côté, l’objectif pour les hommes d’Albert Cartier est de retrouver le chemin de la victoire devant la plus grosse affluence de la saison, avec plus de 7600 spectateurs qui sont venus assister au match par ce doux temps d’octobre.

 

Le début du match voit Nancy portée vers l’attaque, mais sans réussite, à l’image de Giacomini maladroit sur ses premiers ballons. Des pertes au milieu, des fautes inutiles ainsi que des Briochins ambitieux ont pris Nancy à défaut. Sur un coup-franc frappé au second poteau, les visiteurs ouvrent le score par l’intermédiaire de l’expérimenté Christophe Kerbrat. Ancien défenseur central de Guingamp, vainqueur de la coupe de France 2014, met parfaitement sa tête en opposition pour tromper Sourzac, laissé bien seul par ses défenseurs sur le coup. (8’) Picot gronde, Picot tremble puisque les Nancéiens ne réagissent pas vraiment après ce coup soudain des Bretons. Quelques minutes plus tard, le magicien du soir, l’enfant du club, Neil El Aynaoui écope d’un carton jaune après une faute d’antijeu. Il sera suspendu au prochain match pour le déplacement à Villefranche. Nangis voit sa tentative contrée bien détournée par Sonny Laiton, l’impeccable gardien briochin et sonne la révolte côté nancéien. (19’) La sortie sur blessure de Fodé Guirassy a mis un coup d’arrêt aux velléités offensives bretonnes et a soulagé une défense peu rassurante souvent prise dans son dos jusqu’alors.

 

Comme par magie, sur la première action construite depuis le milieu de terrain, des passes en une touche et une montée de balle tonitruante d’Alexis Giacomini, le ballon arrive dans la surface. Giacomini pour Cropanese qui trouve le casque du petit prince de Nancy, Neil catapulte le ballon au fond des filets d’une tête décroisée imparable pour Laiton. (38’) Nancy égalise, Nancy souffle et rentre aux vestiaires avec un sentiment de supériorité à confirmer en deuxième mi-temps.

 

Comme à son habitude, Sourzac prend place à l’opposé des Saturday FC, pour la seconde période. Ce qui signifie que Nancy va attaquer devant la tribune Piantoni, devant le kop le plus impressionnant de National. Après un gros quart d’heure de temps fort, les Nancéiens ne trouvent pas la faille. Etcheverria en jambes et Umbdenstock, qui supplée Bussmann, sont souvent trouvés sur les côtés, mais les centres ne trouvent pas preneurs malgré le poids qu’impose Sakho sur la défense. Giacomini qui aura finalement réalisé un match correct, en tout cas plus intéressant que ce qu’il a montré précédemment, laisse sa place à l’heure de jeu. Son remplaçant n’est autre que le dauphin de l’ASNL, le deuxième prince, Baptiste Mouazan. Coaching gagnant pour Albert Cartier, puisque le jeune milieu de terrain laissé au placard en National depuis son expulsion à Concarneau a dynamisé le jeu et amené de la créativité. Neil et Baptiste donnent le tournis au milieu adverse et trouvent des joueurs comme Cropanese et Nangis bien lancés sur les côtés. D’ailleurs, “Cropi”, à vingt minutes du terme, nous a gratifié d’une mine en plein dans la barre transversale qui a rebondi visiblement du mauvais côté de la ligne, même si au ralenti on peut douter. Quoiqu’il en soit cette incertitude est gommée rapidement…


A la 77eme minute de jeu, alors que les espoirs s’amenuisent, Neil trouve une passe lumineuse pour Mouazan qui centre pour Sakho. Laissé étonnamment seul par la défense à trois bretonne, il inscrit un but capital pour l’ASNL et offre les trois points à l’équipe au Chardon.

La soirée aurait été belle si l’arbitre n’avait pas perdu le contrôle de ce match. Alors que les actions se déroulaient sous ses yeux et que tout le monde s’accordait sur le fait que les gestes défensifs des Briochins étaient très limites, l’homme en jaune s’est transformé en arbitre de Premier League et n’a plus rien sifflé, pas même un potentiel penalty sur une énième accélération de Neil El Aynaoui qui s’est fait faucher dans la surface. Les esprits se sont échauffés et cela a dégénéré. Kerbrat, le joueur avec le plus de palmarès et d’expérience sur le terrain a disjoncté et est venu percuter NDoye au poteau de corner. On ne sait pas exactement ce qu’il s’est dit, mais le fait est que Kerbrat et Ndoye ont fait un tête contre tête et qu’une mêlée s’en est suivie. Les deux joueurs ont été renvoyés au vestiaire prématurément. C’est un coup dur pour Nancy qui ne pourra pas compter sur El Aynaoui et Ndoye au milieu de terrain, ce qui devrait accélérer le retour de Mouazan dans le 11 de départ.

 

Avec cette victoire obtenue avec les tripes et malgré des circonstances défavorables, l’ASNL remonte à la 4eme place en attendant les deux matchs de lundi. Poussive et combative, l’équipe lorraine n’a pas forcément rassuré, mais ce sont toujours trois points de plus dans notre lutte pour la montée. Personne ne va cracher dessus, surtout quand le fait que le National est le championnat le plus homogène de l’Histoire nous est rabâché, à juste titre, à longueur de temps.

© Emile Pawlik pour Fans of Nancy


La réaction des entraîneurs : 


A.Cartier : « Je trouve qu’on a fait une bonne première mi-temps quand même. Le problème, c’est qu’on a pris ce but bête. Il faut du temps pour faire une équipe, il faut que tout le monde le comprenne. Ce n’est pas le plus beau match qu’on a joué mais c’est le match où on s’est peut-être créé le plus d’occasions. L’égalisation avant la mi-temps nous a fait du bien. Après, il fallait rester calme, ne pas aller trop vite, ne pas sauter les lignes. Baptiste Mouazan a réussi une bonne entrée. C’est un joueur intéressant qui avait un peu disparu de l’équipe à cause de son expulsion et de quelques pépins physiques. Quant à Neil El Aynaoui, il a réalisé un match énorme, on avait parlé ensemble cette semaine, je lui avais dit qu’il était en train de franchir un cap à chaque match. Il a pris une autre dimension encore dans l’intensité, il a gagné tous ses duels ce vendredi soir. » 

 K.Mokeddem : « Il y a des regrets. On prend deux fois les mêmes buts, sur des transitions de cent mètres. Même si Nancy a eu le ballon, notre gardien n’a pas fait énormément de parades. On a eu la balle de 2-0. Mais en face, il y avait Neil El Aynaoui. Heureusement pour eux que les Nancéiens ont ce joueur ! Sans lui, Nancy n’aurait pas gagné ! Il est largement au-dessus, il n’a rien à faire en National. »

Le résumé de la rencontre





Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

RED vs ASNL (1-0) I Silence, ça coule

13ème journée et la chute continue pour les nancéiens qui ne réagissent plus...

ASNL vs CSSA (0-0) I Une véritable faute professionnelle !

12ème journée de championnat et n'oublions pas que le foot c'est le weekend...

FCVB vs ASNL (2-0) I Les Tigres dévorent le Chardon

Retrouvez dès à présent le résumé de la 11 journée de National 1

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !