AFC, Red Sharks, SFC et Socios : unanimes après leur rencontre avec Gauthier Ganaye

Lundi après-midi, le nouveau président de l'AS Nancy Lorraine, Gauthier Ganaye, a rencontré les groupes de supporters. Les RS, AFC, SFC et l'association des Socios ont tous répondu présents. Aujourd'hui, la rédaction de Fans of Nancy vous propose un compte-rendu de cette rencontre, sous forme d'interviews croisées.  


Quelle première impression vous a fait Gauthier Ganaye ?  

AFC (Minus) :   Une bonne impression ! Il a l’air d’être simple, il parle franchement. Ce qui m’a plu c’est qu’il soit venu nous parler en premier, avant la presse. Il ne nous a pas fait rêver, il ne nous a pas fait miroiter des choses (comme la ligue des champions...). Il ne nous promet pas des surprises de dingue, mais justement, il est réaliste. Et le projet est réaliste. L’ambition est bonne car il veut aussi se concentrer sur le centre de formation. Il a été clair, précis et rassurant.  

RS (Juanito) :   Une impression plutôt bonne. Il a souhaité nous rencontrer avant la conférence de presse ce qui marque un certain respect envers les supporters. Il semble vouloir construire une relation de confiance basée sur la transparence. A voir dans le futur !

SOCIOS (Stéphane) :   La première impression est positive. Avec les associations de supporters, il souhaite un dialogue basé sur la confiance. Je pense qu’il sera assez cash avec nous et ce n’est pas plus mal. On n’hésitera pas non plus à lui dire ce que nous pensons et les constats que nous faisons.

SFC (David) :   Une très bonne impression c’est un très bon communicant. Pour l’avoir vu quelques minutes après en conférence de presse avec les journalistes j’ai trouvé son comportement différent, il était plus à l’aise avec nous qu’avec la presse.

 

Comment s’est organisé le dialogue entre vous ?

AFC (Minus) :   Il a fait une présentation de ses actionnaires, il a expliqué pas mal de choses sur les investisseurs. En fait, ce sont exactement les mêmes que le club belge d’Osteende. Ceux du club Suisse et de Nice n’étaient pas les mêmes. Ce qui nous a rassurés, c’est qu’il a expliqué que les actionnaires viendraient régulièrement au stade. Moi, avec leur investissement, j’y vois aussi un avantage pour la ville de Nancy. Pour schématiser leur fonctionnement, c’est un peu comme une association dans laquelle chacun y aurait mis ses parts. Si demain, quelqu’un veut partir, quelqu’un peut racheter ses parts. Le montage a l’air clair, il n’y a pas de gestion aléatoire comme il pouvait y avoir à Nice. On a eu un temps de questions réponses après ça. La mienne portait sur le centre de formation : il a expliqué qu’il le trouvait vétuste mais très intéressant et exploitable. Il y a un sacré tri à faire, c’est évident. La masse salariale de Nancy est très élevée, dont tout le staff de la réserve auquel on ne pense pas forcément.  

RS (Juanito) :   Très simplement, Gauthier Ganaye s’est présenté, nous aussi. Il nous a présenté les investisseurs et le projet. S’en est suivi un question/réponse. Un échange très intéressant dans tous les cas.

SOCIOS (Stéphane) :   Nous avons été prévenus dimanche soir pour une réunion en fin d’après-midi. Ce timing peut surprendre mais Gauthier Ganaye tenait à rencontrer les associations de supporters avant les médias. Lors de la réunion nous nous sommes présentés mutuellement avant que Gauthier Ganaye nous expose les grandes lignes du rachat de l’ASNL et des ambitions des investisseurs.

SFC (David) :   Il s’est présenté, il a fait un peu son CV j’ai envie de dire. Il a présenté les actionnaires qui l’ont nommé à ce poste de président. Après ca a été à notre tour de nous présenter et on a pu poser des questions sans aucun filtre. Il avait bien sûr déjà pas mal centralisé quelques questions qu’on lui a posé. On a parlé du cas Niçois car il savait qu’on était potes et qu’on avait dû entendre des versions de leur part. Comme il l’a expliqué, pour Nice, ils voulaient rester plus longtemps mais quand quelqu'un vient et propose quatre fois le prix forcément tu réfléchis pour vendre. Avec Nancy ils veulent vraiment investir de manière durable, sur le sportif. C’est plutôt un bon point.

 

Qu’attendez-vous de lui ?

AFC (Minus) : Qu’il redresse le club et qu’il remette l’église au milieu du village. Ca partait en vrille ces derniers temps, il n’y avait plus de capitaine à bord. Dans un premier temps, ce qu’on lui demande c’est de ne pas vouloir aller trop vite : et c’est ce qu’il a annoncé pour redresser le club. J’attends qu’il remette à flots l’ASNL, qu’il prenne sa place de capitaine du navire et que dans les six prochains mois on voit déjà un net progrès. Ce que j’aimerais aussi, c’est qu’il pense aux supporters du club. C'est nous qui faisons le club ! De la mamie de 80 ans qui vient tous les ans à celui qui fait tous les déplacements. Alors j’espère qu’il fera attention à nous et qu’il proposera des choses attractives.  

RS (Juanito) :   Nous attendons qu’il fasse revenir l’ASNL dans la lumière du foot français, qu’il recrée une véritable politique sportive au sein du club, et ce, sur le long terme. Bien sûr, nous attendons aussi un véritable dialogue entre la présidence du club et les supporters.

SOCIOS (Stéphane) :   On attend de lui qu’il remette le club sur les bons rails, qu’il donne au club les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs sportifs. On attend aussi de lui une cohérence dans les décisions dans tous les domaines, sportif, administratif, supporter, … Le club a besoin d’actes forts et fédérateurs.

SFC (David) :   Sportivement, les choses vont mal, c’est sûr. Mais administrativement aussi. Et on attend énormément de la part de Gauthier Ganaye de ce côté-là. Il faut que beaucoup de choses changent dans l’organisation. On a également demandé au président de revenir au système que l’on connaissait avant : nos interlocuteurs étaient et doivent être Nabil El Yaagoubi (stadium manager) et Paul Cavaré (SLO). Avant que les tribunes ferment, ce n'était plus tellement le cas. Alors on compte sur lui pour rétablir ça.

 

 Qu’est-ce que vous retenez de cet échange ?

AFC (Minus) : Ce que je retiens et que j’ai aimé, c’est qu’il nous a expliqué sa philosophie de jeu. Pour lui, quand on mène 1-0, on joue pour marquer le deuxième. On presse haut. Après, il a parlé de philosophie de jeu pour le club : si la philosophie de jeu fonctionne pour l’équipe première, il faut qu’elle fonctionne pour la réserve, les U18, les U17,… Mais ce sont les professionnels qui doivent montrer l’exemple. Il part du principe que le football est un spectacle et je vais dans son sens. Nous, ce qu’on a envie de revivre, c’est des sensations énormes, similaires à celles des derbys. Des matchs de fous et des moments de joie. C'est ça le football !  

RS (Juanito) :   Nous retenons que cet échange a fait naître un espoir pour le futur du club. L’ASNL va peut-être entrer dans la modernité avec un nouveau mode de gestion et de recrutement. Allez Nancy !

SOCIOS (Stéphane) :   Pour la première réunion Gauthier Ganaye a fait un sans-faute. Il nous a fait bonne impression. On espère simplement que l’avenir confirmera ces premières impressions. 

SFC (David) :   Il nous a reçus avant la presse : c’est peut-être un détail pour beaucoup mais pour nous c’est très appréciable. On a eu un échange de franchise de toutes parts. C’est appréciable.

 

Un mot sur la vente ?  

AFC (Minus) : Je pense qu’il était temps. Pour le bien du club, il fallait vendre. Jacques Rousselot n’avait plus les nerfs assez solides pour porter le club tout seul et ça s’est vu. Sincèrement, je suis content que la vente ne se soit pas faite à City Groupe car ils n’auraient rien fait pour la formation et on aurait perdu l’ADN du club. Les noms ronflants, très peu pour moi ! Maintenant, il va falloir bâtir un groupe petit à petit et quand ce sera fait, on pourra entrevoir quelque chose. L’ASNL qu’on aime, qu’elle joue les premiers rôles en L1 ou en L2, tant qu’elle joue bien, ça me plaît.  

RS (Juanito) :   Tout d’abord, impossible de parler de la vente du club sans remercier Jacques Rousselot pour son dévouement total envers le club, il restera un grand Président. Ensuite, il était temps qu’un vent nouveau souffle sur l’ASNL. Trop d’années de galère et d’incertitudes sur l’avenir du club. Gauthier Ganaye ne cache pas le fait que le but des investisseurs est bien sûr de gagner de l’argent mais il précise qu’il faudra un projet sportif solide et une réelle ambition pour atteindre cet objectif à commencer par une montée rapide en L1. Difficile de ne pas être d’accord.

SOCIOS (Stéphane) :   La vente était inéluctable. Depuis l’été 2016, de nombreuses rumeurs, fondées ou non, ont vu le jour autour de la vente du club. Jacques Rousselot est arrivé au bout de ses disponibilités et il devait vite trouver de nouveaux partenaires, non seulement pour le soulager mais aussi pour sauver le club. On peut dire que les mois du club étaient comptés… Dans le même temps on peut se dire que si les finances du club sont dans cet état c’est qu’il y a eu des erreurs derrière. Mais ces erreurs ont toujours été assumées. L’ASNL est maintenant rentrée dans l’ère du football mondialisé.

SFC (David) :   Enfin ! (rires) Ca fait plusieurs années qu’on devait être vendus. Rousselot a fait quelques années de trop, même lui le dit. Dans le groupe, la vente, on la prend comme un futur un peu plus clair. On avait peur d’aller droit dans le mur en restant dans ce genre de configuration. Avec ce changement on ne peut qu’applaudir et attendre ! Les actes et les prochains mois seront ce qui nous permettra de juger ! 


Une dernière question pour les Socios : quelles actions allez-vous mener dans un futur proche ?

 Stéphane : Pour le moment et au vu des restrictions sanitaires nos actions sont limitées. Cependant nous avons offert une centaine d’écharpes aux enfants hospitalisés du CHU Nancy en collaboration avec l’association « Nina, un rayon de soleil ». Nous avons également réorganisé le musée virtuel de l’ASNL (socios-nancy.fr/musee-asnl/ qui est le gardien de l’identité du club. Dès que les conditions sanitaires le permettront, nous aimerions fêter le président Jacques Rousselot. Même si les dernières saisons n’ont pas été évidentes, il a fait énormément de choses positives tout au long de son mandat (match gratuit, abonnement pas cher, Coupe de la Ligue, deux campagnes européennes,...).


Merci à vous quatre, Minus, Juanito, Stéphane et David, pour vos réponses et votre temps. Une chose est sûre : Gauthier Ganaye a su faire bonne impression. A lui de confirmer, dans un futur plus ou moins proche, toutes les bonnes intentions qu'il semble avoir !

Photo : asnl.net 


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

Vous vous êtes battu pour l'ASNL : au revoir et merci Président !

Après 27 ans à la tête de l'ASNL, Jacques Rousselot a passé le relais le 31 décembre 2020 en vendant le club à des investisseurs américains et sino-américains.

StadiumGO, le covoiturage entre supporters

Notre équipe est fière d'officialiser son partenariat avec StadiumGO...

Nina, un rayon de soleil

Nina, un rayon de soleil est une association soutenant la recherche...

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !