Gauthier Ganaye « Je structurerai le club pour performer au plus haut niveau »

Une conférence de presse de Gauthier Ganaye, nouveau président de l’AS Nancy Lorraine, a eu lieu aujourd’hui à 17h30. La rédaction de Fans Of Nancy vous propose un compte-rendu. Parmi les sujets abordés : les changements à opérer sur le long terme, les objectifs à court et moyen termes, le centre de formation, l’organisation du club,…  

 

Gauthier Ganaye a débuté en rendant hommage à Jacques Rousselot « un grand personnage » , « le plus long dirigeant au club » et a émis le souhait de lui rendre hommage en public quand la situation le permettra. Avant d’entrer dans le vif du sujet : avec quels objectifs les investisseurs américains et sino-américains arrivent-ils à Nancy ?  

A moyen terme, d’abord, c’est la Ligue 1 qui est visée. A court terme et de façon plus modérée, un maintien en Ligue 2. Sans trop annoncer de dates, hormis la fin de saison 2020-2021 pour construire une équipe qui sera assez compétitive pour jouer le haut de tableau la saison prochaine : « Il n’y a pas d’objectif à très court terme ni de pression sur le club. Les investisseurs sont privés, ils ne souhaitent pas trouver une porte de sortie d’ici quelques années. C’est un projet à long terme » .

« Chaque euro dépensé et économisé doit avoir un impact sur le terrain. »

Un maintien en ligue 2, d’accord, mais avec quel effectif et quel entraîneur ? Au grand dam de beaucoup d’entre vous, pas question pour le moment de mettre Jean-Louis Garcia sur un siège éjectable : « Le coach est sous contrat. Si j’avais voulu changer d’entraîneur, ce serait déjà fait. Et si jamais ça devient le cas, vous en serez informés. »  

L’effectif, lui, ne va vraisemblablement pas subir de changements extrêmes. Les restrictions budgétaires fixées par la DNCG ne peuvent être levées dans le timing « très serré » . La meilleure des manières d’opérer dans cette situation ? « Se servir des intérêts dans d’autres clubs qui pourraient nous aider et utiliser les avantages qui sont les nôtres comme le centre de formation. Il y a quelques retouches à faire dans l’effectif, mais tout n’est pas à jeter, loin de là. »  

Quant à l’organisation du club, elle n’est pas, pour le moment, remise en question. « Je vais apprendre à connaître l’organisation et les personnes qui la composent et je structurerai le club comme j’estime qu’il doit l’être pour performer au plus haut niveau. »  

Lorsque la question du déficit structurel du club est abordée, le Président reste assez évasif : « c’est un problème qui touche tous les clubs de Ligue 2. Le déficit n’est pas étonnant. Il va falloir faire des efforts pour le réduire. Il faudra vendre des joueurs pour équilibrer les comptes en fin de saison. Chaque euro dépensé et économisé doit avoir un impact sur le terrain » . Il n’est pas non plus question, pour le moment, d’envisager un achat du stade par les investisseurs.  

« Nancy mérite de remonter en Ligue 1. »  

Nancy a retenu l’attention du fond sino-américain et américain de par ses atouts considérables : un stade qui n’a pas à rougir de tous les stades de ligue 1, un centre de formation qui performe années après années, un public... « Je n’aime pas l'expression " c’est un club de Ligue 1 en Ligue 2”. Mais c’est un club qui a le potentiel et qui mérite de remonter en ligue 1. On a beaucoup observé et analysé l’AS Nancy Lorraine. L’équipe produit un contenu plutôt intéressant, mais pêche dans la finition et concède des buts trop facilement. Ce sont des problèmes à régler. »

Quid du centre de formation ? « Il fonctionne très bien aujourd’hui. Quand on prend en charge un club, on renforce aussi quelque chose qui marche très bien. On veut faire en sorte que les joueurs du centre intègrent plus facilement l’équipe première. Pour ça, on peut établir des passerelles. Avoir encore plus de joueurs formés localement est l’un des objectifs. »  

On peut en déduire que quelques travaux de rénovation auront lieu durant ces prochains mois, tant au niveau de l’équipe première que du centre de formation ou de l’organisation du club. Pour les groupes de supporters, c’est aussi une nouvelle relation à construire. « Les supporters font partie de l’ADN du club : c’est comme ça que je conçois le football. Comme je leur ai dit, c’est une relation qu’on doit construire ensemble. Je serai transparent avec eux. »

 

Beaucoup de questions posées, beaucoup de sujets abordés. Vos réactions, supporters, pleuvent déjà sur les réseaux sociaux. Certains d’entre vous déplorent que les réponses de Gauthier Ganaye soient trop évasives. N’oubliez pas que Rome ne s’est pas faite en un jour. L’objectif principal reste le maintien en Ligue 2. Les années de galère nous laissent à tous, en tant que supporters, un goût amer. Alors laissons le temps au temps ! Il y a beaucoup à faire et à construire. Souhaitons simplement que tout cela soit positif et constructif !  

 

Encore une fois, bienvenue Monsieur Ganaye !  

Nancy, ce n’est pas que Platini et un joli stade, vous verrez.


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

Qui est Jean-Michel Roussier, le nouveau président de l'AS Nancy Lorraine ?

Présentation du nouvel homme fort du club, Jean-Michel Roussier...

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !