Interview | Baptiste Valette

A travers cet entretien, Baptiste Valette, gardien numéro 1 de l'ASNL nous dévoile comment il a vécu son confinement, les coulisses de la reprise des entraînements et ses envies pour la saison à venir. 

Tout d'abord comment s'est passé ton confinement et comment l'as tu vécu ?

Je suis descendu dans le Sud, sur Sète, chez mes parents et mes beaux parents dès que le club nous a libéré. Ça s’est passé plutôt bien. C’est sûr que c’est compliqué d’être éloigné des terrains mais au moins j’ai pu passer des moments avec ma famille et j’ai gardé le rythme des entraînements pour m’entrenir.

 

Qu'as-tu pensé de la décision d'arrêter la saison ?

C’est toujours délicat. C'est sûr qu’avec du recul on voit un peu les championnats étrangers qui ont finalement continué avec des stades vides ; je n'ai pas vraiment un avis tranché... J'aurais aimé continuer car arrêter une saison brutalement c’est compliqué pour la santé des joueurs mais en même temps pour la santé de ma famille et de mes proches c’était mieux. On était sur une sécurité optimale en France… je ne peux pas être catégorique sur l'arrêt de la saison.

 

Quels contacts avais-tu avec le staff et les autres joueurs ?

Entre joueurs on a un groupe sur lequel on échange pas mal. Via les réseaux sociaux je parlais aussi en privé avec certains coéquipiers pour savoir comment ils le vivaient aussi. Avec le staff : le coach nous faisait passer une vidéo toutes les deux semaines pour nous faire le point sur la situation et ensuite le préparateur physique m’envoyait des messages pour savoir si ça allait, si je suivais le programme qu’on devait suivre. Gennaro m’appelait aussi régulièrement pour avoir des nouvelles, savoir comment je me sentais.

 

Quelles ont été les directives du staff pendant cette période ?

Ca a été un peu compliqué même pour eux car les informations étaient assez floues. Au début ils nous ont demandé de bien garder la forme au cas où le championnat reprenne. Quand le championnat a vraiment été arrêté ils nous ont dit de profiter mais de continuer à nous entretenir. Et 10 jours avant la reprise des entrainements on avait un programme assez strict avec des footing, du renforcement musculaire,…

 

Qu'est-ce qui t'as manqué le plus pendant le confinement ?

C’est le terrain, les entraînements, les matchs, la sensation des matchs, tout ce qui touche à ma passion. C’était difficile d’être éloigné du football pendant trois mois.


Et en dehors de ça, qu'est ce que tu as été le plus heureux de retrouver ?

Les moments en famille… avec notre métier on a rarement l’occasion d’avoir autant de moments avec notre famille. Des plaisirs simples des petits repas, on cuisinait tous ensemble… ce sont des moments qui m’ont vraiment plu pendant le confinement.

 

Qu'est ce que la pandémie, le confinement, en bref la conjoncture, t'as appris/apporté ? 

Ca m’a fait prendre conscience que les moments en famille sont précieux et que la liberté qu’on a au quotidien et qu’on n’avait plus pendant le confinement est precieuse. Il faut prendre conscience que la vie est faite de choses simples et il faut vraiment en profiter car quand on nous l’enlève ca fait drôle.


Comment s'est déroulée la reprise des entraînements ?

La reprise des entraînements ca a commencé par les tests pour le coronavirus ; le test nasal et le test sérologique. Ensuite on a repris par du renforcement musculaire et du travail technique ainsi que du footing sur toute la première semaine. Au fur et à mesure on est montés crescendo, que ce soit sur le plan de l’endurance, sur le plan physique, et ensuite nous les gardiens on a commencé les entrainements spécifiques avec Genna mais de manière très légère. A l’heure actuelle on a repris pour la première fois nos entraînements spécifiques classiques.

 

Quel protocole vous devez appliquer à l'entraînement ?

On doit porter le masque dans le vestiaire, quand on arrive au vestiaire on doit se laver les mains avec du gel et le kiné nous prend la température tous les matins. Jusqu’il y a une semaine on n’avait pas l’accès aux douches car ce n’était pas autorisé par la ligue, mais depuis un peu moins d’une semaine on peut se doucher par deux.

 

Penses-tu que la préparation physique va être assez longue pour éviter les pépins ?

Le club a décidé de nous faire une pré reprise qui est quand même sur un bon rythme. Derrière ça, on aura une coupure d’une semaine pour encaisser cette première partie de reprise. Après, on aura une autre reprise classique de cinq semaines. La coupure nous fera du bien, il faudra se mettre en mode vacances pendant une semaine tout en gardant le rythme sans se relâcher totalement. Avec les cinq semaines de reprise et la pré reprise, on devrait être correctement préparés pour qu’il n'y ait pas de pépins comme pour une reprise classique.

 

C'était un soulagement de reprendre les entraînements, j'imagine ? Comment se sont passées les retrouvailles ?

C’était super cool même si on avait gardé contact pendant le confinement, on a retrouvé l’ambiance de notre vestiaire même si on a un masque sur le nez ça ne nous empêche pas de parler et de retrouver notre cohésion de groupe. Ca aussi c’était quelque chose qui manquait car ce sont des moments, dans le vestiaire, qu’en tant que joueurs on apprécie surtout que l’on s’entend bien. C’était agréable de retrouver tout le monde et tout le monde en bonne santé surtout.

 

 Quelles sont tes ambitions à titre perso cette saison ?

Essayer de viser les barrages, c’est l’objectif commun d’atteindre ces play-off pour monter. Ayant cinq places qui le permettent ça ouvre le champ des possibles, nous on a quand même une équipe avec une ossature qui est restée, avec des nouveaux qui j’espère apporteront toutes leurs qualité. Un club comme Nancy mériterait d’être dans le haut du classement et de faire partie de ces play-off.

 

Qu'est ce que tu penses du recrutement jusqu'à maintenant ?

J’ai du mal à jauger car on n'a pas vraiment eu d’entrainements en commun jusqu’ici mais j’ai entendu du bien les concernant (Biron, Latouchent, Merghem) et je pense que c’est un très bon recrutement pour nous. J’espère qu’ils sauront tirer leur épingle du jeu et qu’ils feront une très bonne saison pour tirer le groupe vers le haut.

 

Et puis quasiment un an après ... Malgré cette drôle de période, je vais te reposer quelques questions que je t'avais posées l'année dernière pour voir comment ont pu évoluer tes réponses.

Est ce que tu te plais toujours à Nancy ?

J’ai appris à bien connaître la ville maintenant, j’aime beaucoup franchement. Avec ma femme et mes enfants on habite un quartier qui est plutôt sympathique, en plus avec les beaux jours on profite vraiment de tous les parcs, de tout ce qui nous est accessible de nouveau. Et la ville en elle-même elle est très agréable.

 

Qu'est-ce que tu apprécies le plus ?

J’aime beaucoup la pépinière, pour les enfants, même pour les grands quand je m’arrête pour prendre ma petite glace à côté des manèges, que je joue un petit peu au ballon dans l’herbe avec mon fils, ça fait passer des bons moments… quand il ne pleut pas on en profite. [rires]

 

Qu'est-ce que tu as découvert cette année qui t’as le plus marqué?

La qualité des restaurants ; j’ai fait récemment la maison dans le parc, j’ai trouvé ça très raffiné, le cadre est très joli. Bon je le mettrais en numéro un… ensuite les frères marchands, pour les bonnes fondues, les bons mont d’or pour se réchauffer l’hiver, et après j’en mettrais encore deux dans le même registre : le Cookoon et le Tchiz ; on y va souvent avec ma famille, manger, boire un verre… Ce sont deux lieux sympas.

 

Quelles ont été tes impressions cette année concernant le public ?

Je me régale de jouer à Picot parce que c’est vraiment notre douzième homme. En ligue 2 il y a peu de clubs qui ont la chance d’avoir autant de supporters, qui en plus se déplacent souvent… ça nous a souvent aidé à aller chercher des résultats. Moi je suis très heureux d’avoir un public comme celui qu’on a à Nancy et en plus ca m’arrive d’échanger parfois avec certains d’entre eux, et je trouve qu’il y a une bonne mentalité et un bon état d’esprit et moi c’est ce que j’aime.

 

Et enfin ... Un petit mot pour les lecteurs ?

Ecoutez, je suis très fier de faire une nouvelle saison à l’AS Nancy Lorraine. Continuez à suivre la page en masse, elle est vraiment super ! Et j’espère qu’il y aura beaucoup de supporters à Picot pour nous soutenir et qu’on fasse une belle saison tous ensemble, les joueurs le club et nos supporters !


Merci beaucoup à toi Baptiste, c'est toujours un réel plaisir d'échanger avec toi. En te souhaitant le meilleur sous nos couleurs pour cette saison ! 

© Juliette Schang       


Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !

Suggestions d'articles

Interview - Rosario Latouchent

Interview de Rosario Latouchent, le jeune latéral polyvalent et deuxième recrue de l'AS Nancy Lorraine !

Interview | Mickaël Biron

Interview avec le jeune attaquant Mickaël Biron, première recrue du mercato estival, qui va signer son premier contrat pro avec l'ASNL !

Interview | Martin Sourzac

Interview de notre 2ème gardien Martin Sourzac qui nous parle de la possible reprise du championnat, du confinement etc...

0 commentaire

Connectez vous dès maintenant pour commenter !