Interview | Vagner Dias Gonçalves

Vagner Dias Gonçalves, véritable chouchou du public nancéien depuis sa venue en Janvier dernier en provenance de Saint-Etienne, a accepté de répondre à nos questions. Son retour à Saint-Etienne à la fin de la saison, l’ambiance dans le vestiaire, les différences entre Alain Perrin et Jean-Louis Garcia, l’éloignement avec sa famille, ce qu’il pense des supporters de l’ASNL… il nous dit tout !

Comment s'est passé ton retour à Saint-Étienne à la fin de la saison dernière ?

Mal, ce n’était pas bien. Je suis retourné là-bas et j’ai tenté de trouver ma place. Mais il n’y avait pas de place pour moi alors j’ai voulu partir.

Tu as fait le forcing pour revenir à Nancy ?

Oui j’ai fait le forcing pour revenir à Nancy parce que c’était compliqué de partir de Saint-Etienne.

Pourquoi souhaitais-tu revenir ?

C’est un club que je connais déjà et j’aime bien être ici.

Tu aimerais rester plus longtemps qu'un an ici ?

Oui évidemment, j’aimerais bien rester ici mais ça ne dépend pas de moi.

Ton retour était extrêmement attendu du côté des supporters nancéiens. Est-ce que ça t'as mis la pression ?

Non pas du tout, il n’y avait pas de pression. J’étais content de revenir ici.

L'équipe a beaucoup changé depuis la saison dernière. Qu’est-ce que tu penses du groupe actuel ?

Je pense qu’on a une très bonne équipe, on peut faire des bonnes choses cette année. L’état d’esprit est bon dans le vestiaire, on a une belle équipe pour faire quelque chose de bien cette année.

Comment est l'ambiance entre vous ?

C’est une ambiance de fou ! On rigole tous ensemble, on est que des amis ici. Tout le monde est ensemble.

Avec qui tu t'entends le mieux ?

Avec Kenny, c’est mon gars Kenny ; mais aussi avec Amine, Edmond,… mais tout le monde en fait !

D’ailleurs, tu es venu avec Kenny et Makhtar. Quelle est ta relation avec eux ?

Kenny je le connais depuis longtemps, on s’est connus au bled. Makhtar je l’ai connu à Saint-Etienne. Je suis très content qu’ils soient venus ici.

C'est toi qui les a encouragé à venir ?

Oui, franchement je leur ai beaucoup parlé de Nancy. Ils ont fait le forcing aussi de leur côté pour venir ici.

Comment tu te prépares avant les matchs ?

Rien de particulier, j’écoute juste de la musique. Que la musique, c’est tout.

Quelles sont tes ambitions cette année ?

Aider beaucoup l’équipe, le plus possible en fait pour faire une bonne saison avec le groupe. Je n’ai pas d’objectif de passes ou de buts, ça, ça vient tout seul.

A quel poste préfères-tu jouer ?

Je préfère jouer ailier.

Quels sont tes points faibles / points forts ?

Mon point faible c’est la concentration et mes points forts mes dribbles et ma vitesse.

Tu as connu Nancy avec Alain Perrin et avec Jean Louis Garcia. C'est quoi les différences entre les deux coachs ?

Il n’y a pas beaucoup de différences entre les deux. C’est juste qu’avec Alain Perrin on travaillait beaucoup sur le physique, et cette année on travaille plus avec le ballon, la technique. C’est un peu différent.

Qu’est-ce que tu penses des supporters de Nancy ?

Pour moi ce sont de bons supporters, ils sont toujours avec nous. Ils sont là pour les matchs à l’extérieur, comme à Sochaux où ils étaient beaucoup à être là, avec nous. Ils nous poussent !

Qu’est ce qui t'as donné envie de devenir footballeur ?

C’est comme ça depuis que je suis petit, je rêvais d’être joueur professionnel. Mais au bled c’est pas facile. Normalement quand tu es au bled c’est difficile de partir et de devenir pro. Le président de mon club, au bled, m’a emmené au Portugal et j’ai joué à Gil Vicente en U19. Après j’ai arrêté le foot pendant un an, j’en avais marre car j’étais loin de tout le monde, loin de ma famille. J’étais jeune.

Justement, l'éloignement avec ta famille, tu le gères comment ?

Maintenant j’ai l’habitude ; quand je vais en sélection je peux voir ma famille donc ça va, j’y vais deux fois par an. Et là je vais faire venir ma mère et mon père pour passer les vacances ici.

Si tu n'avais pas été footballeur, tu aurais voulu faire quoi comme métier ?

J’en n’ai aucune idée… Je ne sais rien faire à part le foot [rires]. Y’a que le foot pour moi !

C'est qui ton joueur préféré ?

Cristiano Ronaldo, Steven Gerrard aussi.

Et c'est quoi ton club préféré ?

J’aime beaucoup Liverpool !

C'est quoi ton meilleur souvenir ?

Je pense que c’est quand j’ai été champion au Portugal en U19… et ici, cette année, c’est le match contre Le Mans. C’était un match énorme !

Et le pire ?

Mon pire souvenir c’est quand je suis arrivé à Saint-Etienne, je me suis blessé au genou.

Qu’est-ce que tu aimes faire dans la vie ?

J’aime profiter de la vie, voyager, sortir, quand je peux.

Qui admires-tu le plus ?

Ma mère, ma grand-mère et mon grand-père parce qu’ils ont toujours été là pour moi.

Qu’est-ce qui te rend fier dans la vie ?

Ce que je fais, parce que je pense que je fais de bonnes choses pour le moment. Mais je veux encore faire mieux !

Comment tu te définis dans la vie ?

Je suis positif, je suis une personne qui aime trop rigoler. Tout simplement j’aime vivre la vie. C’est ça qui me motive !

Et pour terminer, tu as un mot à dire aux supporters ?

Qu’ils continuent à nous aider, en nous supportant, à être là quoi qu’il arrive comme ils le font déjà !

Merci Vagner pour ton temps et tes réponses, en te souhaitant une belle saison avec le maillot au chardon ! Allez Nancy !

FansOfNancy by Juliette Schang

Fans Of Nancy vous propose au quotidien des informations sur la vie du club et son actualité ! Rejoignez-nous désormais sur les réseaux !